Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 18:05

Image article M commerceAvec une croissance de 313% des revenus générés par les mobiles, le M-commerce devient un axe prioritaire de développement pour les e-commerçants.

Les tablettes ont fortement contribué à cette croissance puisque le constat est que l'IPAD à lui seul génère un revenu de 63%, plus important que l'iphone et de 100%, plus important que sur Android.

En europe, la croissance des revenus générés par le M-commerce est disparate selon les secteurs marchands

Le "retail" détient la palme avec une croissance de plus de 362% comprenant de grandes disparités selon les pays : la Pologne connait la plus forte croissance -plus de 1000%- et la France connait la plus faible croissance mais importante quand même avec 222%

Les services financiers arrivent en second avec une croissance de plus de 337% : le Bénélux détient la plus forte croissance avec plus de 914% et l'Italie connait la plus faible croissance mais honorable avec plus de 220 %

Les voyages arrivent en troisième avec une croissance de plus de 272% : la Scandinavie détient la plus forte croissance avec plus de 540% et l'Italie connait la plus faible croissance mais honorable avec plus de 157 %

Les télécoms et les nouvelles technologies arrivent en dernier avec une croissance de plus de 200% : la France détientt la plus forte croissance avec plus de 374% et le Benelux  connait la plus faible croissance mais honorable avec plus de 100 %

Avec une transaction  toutes les 15 secondes, il est évident que le M-commerce est devenu l'enjeu majeur du développement du E-commerce surtout s'il est couplé à une vraie stratégie de positionnement sur les réseaux sociaux, permettant aux e-commerçant de communiquer et d'échanger tant sur le fond que sur la forme à tous moments avec les internautes.

Cette infographie plutôt bien faite résume bien l'explosion de ce nouveau modèle économique qu'est le

"M commerce"

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebastien REQUILLART
commenter cet article

commentaires